Comment la plateforme d’hébergement Plesk s’est imposée chez Cyrès ?

Par - Publié le Modifié le

Cyrès souhaitant reprendre la main sur l’ensemble des services qu’elle proposait à ses clients, nous avons décidé il y a longtemps déjà, de rapatrier en interne l’ensemble de nos hébergements web sur une plateforme Plesk. Voici pourquoi.

Migration et reprise en main de nos hébergements web

Cyrès avait fait le choix il y a plusieurs années d’une répartition de ses hébergements web entre ses propres infrastructures et celles d’un cloud provider français. Avec l’ouverture de son Datacenter Tier III (de conception) en 2016, Cyrès avait décidé de rapatrier l’ensemble de ses hébergements web pour reprendre la main et offrir de nouveaux services à ses clients.

N’étant pas un simple hébergeur de type “boite noire”, Cyrès affirmait à l’époque avec le lancement de son Datacenter, son positionnement en tant que société de conseil, d’accompagnement et de proximité autour de services IT allant bien au delà des services d’hébergement secs.

 

Le choix de la plateforme d’hébergement Plesk

Avec le temps, Cyrès a fait évoluer son backbone télécom et sa stack technique, avec notamment son cœur de réseau via une augmentation de la bande passante et un niveau de sécurité élevé de son datacenter en choisissant des opérateurs nationaux et internationaux proposant des protections anti-DDoS.

L’objectif de ces évolutions étant de rapatrier en interne l’ensemble de ses hébergements web sur sa propre plateforme d’hébergement Plesk.

Cette solution d’hébergement permet de longue date, de proposer à nos clients une gestion autonome des services informatiques que nous leur délivrons. Elle présente des avantages tant pour nos clients que pour les équipes Cyrès.

 

Les avantages de l’hébergement Plesk

Plesk dispose de nombreux avantages mis à disposition de tous :

  • Le support de multiples versions de PHP
  • L’intégration des certificats SSL gratuits Let’s Encrypt
  • La gestion des bases de données
  • La consultation des statistiques, pour la surveillance des consommations des ressources par exemple
  • L’ajout simplifié de fonctionnalités supplémentaires telles que des applications dédiées

 

Les mises à jour continues des solutions sont primordiales aux vues des vulnérabilités critiques régulièrement publiées par l’ensemble des éditeurs. Plesk intègre ainsi un module de mises à jour automatiques de l’OS, le gardant constamment à jour et le tout, sans interruption !

Un service antiviral anti-virus optionnel monitore également les contenus des fichiers de nos clients afin de détecter et les notifier en cas de potentiel piratage du site.

Un large choix de CMS (Content Management Service) tel que WordPress, Joomla, Prestashop est supporté par la plateforme d’hébergement Plesk permettant ainsi d’héberger une multitude de contenus allant du site web informationnel à la e-boutique la plus complexe.

 

Location de baie en Datacenter

 

Une maitrise totale de l’hébergement web

Les équipes de Cyrès disposent de collaborateurs certifiés Plesk et de compétences acquises pendant plusieurs années sur cette plateforme d’hébergement web. Elles ont déjà pu accompagner de nombreux client dans la mise en place et l’exploitation de la solution sur du long terme.

Cyrès propose une solution clé en main Plesk, installée et configurée qui correspond à des besoins étendus tant pour une entreprise cherchant à héberger ses sites web que pour une agence web désirant assurer une prestation de bout en bout à ses clients.

En matière de services informatiques et externalisation de services, les entreprises recherchent de la proximité tant géographique que relationnel, un avantage technologique, un hébergeur oeuvrant au-delà d’un périmètre classique d’hébergeur, capable d’amener de l’expertise, du conseil et de l’accompagnement de proximité. Des composantes clés exprimées fréquemment par les entreprises de petite, de grande et de taille intermédiaire.

 

 

 

 

« * » indique les champs nécessaires

Consentement RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager l'actualité sur