Le conteneur Docker et sa baleine surdouée : une nouvelle ère pour la virtualisation

Par Cyrès - Publié le Modifié le

Article mis à jour le 30/01/2018.

La virtualisation est aujourd’hui une technologie largement répandue au sein des entreprises car économique, simple et rapide à utiliser donc fortement plébiscitée par les DSI. Elle permet, à partir d’un seul ordinateur (ou serveur), de disposer de plusieurs systèmes d’exploitations indépendants les uns des autres. Son utilisation permet de bénéficier d’une grande flexibilité dans le déploiement d’applications.

La virtualisation classique se voit néanmoins aujourd’hui bousculée par la nouvelle technologie représentée par le conteneur Docker.

Docker est un projet open source qui a vu le jour en 2013. Avec environ 500 contributeurs actifs dont certains acteurs de renommée, le projet a pris rapidement de l’ampleur.

La technologie est utilisée, à l’instar de la concurrence, pour virtualiser et déployer des applications. Là où Docker se différencie, c’est dans la manière de virtualiser : la technologie utilise un système de conteneurs (LXC ou Linux Containers) afin de cloisonner les applications.

La valeur ajoutée du conteneur Docker

Docker est un outil léger et puissant. Contrairement à la virtualisation « classique », telle que la propose VMware, Docker n’émule pas de système d’exploitation. Les environnements virtuels (qui sont donc ici des conteneurs), partagent le noyau de l’hôte à partir duquel ils sont déployés : aucune surcouche (l’hyperviseur) n’est nécessaire pour gérer ses machines virtuelles.

Ainsi, lorsqu’un conteneur Docker vient à tomber hors service, il est extrêmement simple de le redéployer avec une remise en service quasiment instantanée, là où les technologies classiques de virtualisation prennent beaucoup plus de temps à être redéployées avec parfois, moins de garantie de sauvegarde des données.

Docker est open-source. Aucun coût de licence n’est donc nécessaire à son acquisition. Face à une concurrence qui pratique une tarification conséquente, Docker n’a aucun mal à se faire connaître et à se développer.

 

conteneur docker virtualisation

Le conteneur Docker redéfinit l’hébergement

En seulement un an, Docker est tombé tel un pavé dans la marre bouleversant le marché de la virtualisation et faisant trembler les acteurs historiques tels que VMware avec VSphere et Microsoft avec Hyper-V.

Offrant une solution de virtualisation plus légère, plus portable avec une rapidité de déploiement significative, Docker est actuellement l’alternative majeure de la concurrence pour la mise en place de solutions hébergées.

L’utilisation du conteneur Docker par de grands groupes tels que Google, Ebay ou Spotify participe évidemment à l’accroissement de sa popularité.

Cette arrivée sur le marché vient donc remettre en question le monde de l’hébergement et des systèmes d’informations. A tel point que les leaders de la virtualisation se sont d’ores et déjà décidés à intégrer le déploiement de conteneurs dans leur prochaine version logiciels.

Cette intégration va aujourd’hui plus loin avec la mise en place d’un partenariat entre WMWare et Docker depuis août 2014 qui laisse entrevoir une nouvelle aire de la virtualisation. Encore une belle preuve de la force des communautés open-source face aux géants du monde de l’IT.

 

Besoin d’un accompagnement autour de la technologie Docker ? Contactez-nous.

 

 

Page Linkedin Cyrès

Facebook

Twitter

08/27/2018 @ 5:55
5 outils collaboratifs complémentaires dédiés à la productivité https://t.co/rRFMf5ZOBK https://t.co/tjsbzu7zaL cyresgroupe photo
08/24/2018 @ 6:15
Temps réel ou streaming de données : préparation et optimisation https://t.co/RLL9IOAbx9 #bigdata #data https://t.co/lSd8cmCxX8 cyresgroupe photo

Calendrier

septembre 2018
LMMJVSD
« Juil  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930