10 astuces simples pour sécuriser sa navigation sur Internet

Par Cyrès - Publié le Modifié le

Article mis à jour le 12/09/2017.

Comment sécuriser sa navigation sur Internet ? Quelles sont les bonnes pratiques à suivre, comment les mettre en place et comment s’assurer que vous maîtrisez bien vos données et informations personnelles lorsque vous vous connectez à Internet ?
Nous avons compilé ici 10 astuces relativement simples à mettre en place pour y parvenir.

Sécuriser sa navigation sur internet ne se limite aujourd’hui plus seulement à accéder au volet « Navigation privée » de votre navigateur web, en espérant que les traces de votre activité ne soient accessibles de personne. Lorsque vous naviguez sur internet il vous faut adopter quelques bonnes pratiques si vous souhaitez rester invisible comme, utiliser un navigateur sécurisé, supprimer les cookies de vos différentes sessions, refuser les pop-up, utiliser une connexion Wifi sécurisée ou ne pas enregistrer vos mots de passe dans votre navigateur.

1. Utiliser un navigateur web sécurisé

Il existe aujourd’hui de nombreux navigateurs internet dont certains sont plus sécurisés que d’autres. Avec une fréquence toujours plus importante de sites internet infectés, une protection anti-phishing, un anti-virus et un pare-feu sont à présents largement recommandés pour sécuriser sa navigation sur internet du mieux possible.

Les navigateurs les plus utilisés comme Chrome, Mozilla, Internet Explorer ou Opéra peuvent être optimisés grâce aux nombreux plugins complémentaires qu’il est possible d’installer. Cependant tous les plugins ne sont pas correctement testés et peuvent être à l’origine de failles dans votre système.

Dans tous les cas, il faudra rester vigilant à bien mettre à jour son navigateur dès qu’une nouvelle version sera disponible, les éditeurs développant des solutions plus sécurisées à chaque nouvelle version.

2. Utiliser un moteur de recherche sécurisé

Certes, vous avez probablement retenue la barre de recherche Google comme page d’accueil de votre navigateur, ce qui est bien pratique, mais il existe aussi d’autres options.

Pour sécuriser sa navigation sur internet, le choix d’un moteur de recherche comme Qwant peut aussi être une solution puisqu’il ne récolte aucune donnée sur les utilisateurs lors de leurs recherches. Aucun cookie ou dispositif de traçage n’est utilisé. Qwant a d’ailleurs fait de ce principe sa baseline : « Qwant, le moteur de recherche qui respecte votre privée ». Un module est même téléchargeable depuis les stores d’applications Chrome ou Mozilla pour faire apparaître dans la barre de votre navigateur un raccourci vers le moteur.

DuckDuckGo est également un moteur de recherche qui « ne vous espionne pas ». Il ne stock aucune information personnelle, n’espionne et ne traque pas ses utilisateurs en s’appuyant sur la publicité.

 

sécuriser sa navigation sur internet

3. Penser à supprimer les cookies et l’historique de vos visites sur les sites internet

Les cookies sont des marques de passage sur les sites internet que vous consultez. Certains cookies ne vont sauvegarder que votre login mais d’autres vont garder beaucoup plus d’informations comme votre adresse IP, votre email, des coordonnées personnelles, etc. Pratique dans certains cas pour des sites que vous consultez souvent il est pourtant plus prudent de les effacer régulièrement afin de protéger vos informations personnelles. Surtout si vous ne voulez pas faire l’objet de reciblage publicitaire.

De même, un individu ayant accès à votre terminal ou à l’un de vos services/comptes web, pourrait remonter le fil de votre historique, accéder à la réinitialisation de vos mots passe depuis votre navigateur internet et dérober des informations personnelles.

Taper « supprimer cookie » ou « supprimer historique » dans votre moteur de recherche préféré et vous trouverez de nombreuses ressources et tutoriels sur ce sujet.

4. Se méfier systématiquement des fenêtres de type “pop”

Les fenêtres s’ouvrant de manière intempestives au-dessus de la page parent de votre navigateur sont communément appelées pop-up. A l’inverse, les fenêtres s’ouvrant sous la page parent sont appelées pop-under. Enfin, celles s’affichant directement au sein de la page web, sont appelées pop-in. Généralement, les fenêtres de type “pop” sont utilisées à des fins marketing. Le but étant de promouvoir un service ou un produit, de fidéliser un visiteur ou d’inciter à une inscription de newsletter.

Le problème rencontré parfois avec les fenêtres pop-up et pop-under est que certains sites utilisent ce procédé pour vendre de faux logiciels anti-virus par exemple, en faisant croire à un visiteur que son ordinateur est infecté. Pour le diffuseur de la fenêtre “pop” l’objectif est de guider l’utilisateur vers l’achat de la (fausse) solution, pour récupérer ses coordonnées personnelles ou bancaires qu’il aura saisies préalablement.

Les fenêtres pop-in s’affichent, elles, à l’intérieur de la fenêtre principale du navigateur. Davantage reconnues comme véritable outil marketing que les pop-up et les pop-under, elles permettent la mise en avant d’un contenu connexe tout en gommant vis-à-vis de l’utilisateur l’aspect intrusif que peut renvoyer une pop-up ou une pop-under. L’idée est de proposer une nouvelle action à l’utilisateur, sans perdre sa confiance.

Quoiqu’il en soit, pop-up, pop-under ou pop-in, restez vigilant à chaque nouvel écran qui s’ouvrira devant vous. Lorsqu’il s’agit de sécuriser sa navigation sur internet, il est nécessaire de lire les informations qui peuvent apparaître de manière intempestive, de faire appel à son intuition et à son bon sens, puis d’agir en conséquence.

 

Besoin d’un accompagnement global pour sécuriser vos données ? Contactez-nous

5. Ne pas enregistrer ses mots de passe dans le navigateur

Un geste simple pour sécuriser sa navigation sur internet. Retaper ses mots de passe à chaque connexion est généralement perçu comme une perte de temps. Néanmoins cela reste plus sûr que de les enregistrer dans votre navigateur. Comme vu plus haut, trouver les mots de passe d’un utilisateur sur son propre navigateur est relativement simple puisqu’il suffit d’accéder aux « Paramètres » du navigateur, puis au « Mots de passe et formulaires ».

6. Se créer des mots de passe complexes et les renouveler

Il est bon de rappeler qu’il est important de créer des mots de passe complexes pour accéder à vos services personnels comme votre boîte email, vos espaces clients, vos comptes bancaires, etc. Bannissez les informations personnelles lors de la création de vos mots de passe et n’hésitez pas à les renouveler de temps en temps, tout simplement.

7. Maîtriser la diffusion de ses informations personnelles

Internet est un réseau auquel tout le monde peut accéder et il est difficile d’assurer de façon certaine que les informations personnelles que vous publierez ne soient pas à un moment donné, réutilisées à des fins malveillantes. Une seule solution pour prévenir tout risque de détournement de vos données personnelles : maîtriser l’ensemble des informations que vous communiquerez, que ce soit sur les réseaux sociaux, en commentaire d’article de blog, sur des plateformes de partage de contenu, etc. Vos cordonnées, vos photos, vos déplacements ou encore vos écrits peuvent être devenir une porte d’entrée vers vos données personnelles.

 

mieux sécuriser sa navigation internet

8. Sécuriser sa navigation sur internet passe aussi par une connexion Wifi cryptée

Un conseil simple mais toujours efficace, sécurisez votre réseau Wifi avec un mot de passe complexe comprenant des lettres majuscules et minuscules, des chiffres, des caractères spéciaux et en nombre suffisant (au moins 15). L’objectif étant que personne ne puisse profiter de votre connexion, accéder à votre réseau personnel, à vos informations, voire ne détourne complètement son utilisation et vos accès.

9. Etre vigilant lors de connexion sur des réseaux wifi publics

Les réseaux wifi publics, ouverts et accessibles à peu près partout, vous permettent de naviguer sur le web en dehors de votre domicile. Très pratiques lorsque vous êtes en déplacement, ces réseaux peuvent présenter des risques de sécurité. En effet, la clé de chiffrement d’un réseau public peut ne pas avoir été activée (et vous n’aurez que peu ou pas de moyens de vous assurer du contraire), la diffusion de malware due à une faille dans le réseau public est un risque probable, l’écoute de réseau est une technique connue permettant de capturer des données d’identification ou de détourner des comptes, etc. Vous trouverez ici quelques pratiques à adopter pour prévenir les risques liés à l’utilisation d’un réseau wifi public.

10. Déconnecter systématiquement toutes ses sessions actives avant de quitter un ordinateur

Evidemment, lorsque vous quittez un ordinateur, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un ordinateur dont vous n’êtes pas propriétaire, il est important de fermer l’intégralité de vos sessions en cours. Vous éviterez alors toutes tentatives d’infiltration sur vos sessions pendant un moment d’inattention, surtout si vous utilisez un ordinateur public. Probablement anodine, cette situation est très fréquente.

Bonus 1 : Se munir d’un VPN (Virtual Private Network)

Sécuriser sa navigation sur internet de la manière la plus simple et la plus efficace possible reste encore de se munir d’un VPN. Bien que les solutions soient majoritairement payantes, elles restent tout de même abordable au regard du confort et de la sérénité qu’elles peuvent vous apporter lors de vos sessions de navigation.
Un réseau virtuel privé assure un cryptage total des informations transitant entre votre ordinateur et le réseau internet. Vos données empruntent ainsi un chemin (un tunnel) qui vous est dédié, dont le contenu ne peut être identifié ou dérobé. Votre activité devient donc invisible.

Bonus 2 : Effectuer une sauvegarde régulière du contenu de son ordinateur

L’un des moyens les plus sûr pour protéger ses données reste aussi la sauvegarde, c’est-à-dire la copie intégrale de votre système et de vos données sur un disque dur externe déconnecté du réseau internet. Vous aurez la garantie alors de n’exposer vos données à aucun risque. Une méthode pour se protéger des ransomwares en se préparant à la prise d’otage de ses informations par exemple.

 

 

 

Taggué avec

Page Linkedin Cyrès

Facebook

Twitter

08/27/2018 @ 5:55
5 outils collaboratifs complémentaires dédiés à la productivité https://t.co/rRFMf5ZOBK https://t.co/tjsbzu7zaL cyresgroupe photo
08/24/2018 @ 6:15
Temps réel ou streaming de données : préparation et optimisation https://t.co/RLL9IOAbx9 #bigdata #data https://t.co/lSd8cmCxX8 cyresgroupe photo

Calendrier

septembre 2018
LMMJVSD
« Juil  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930