Quel a été le comportement des Web-acheteurs à travers le monde en 2012 ?

14 février 2013

PwC France a publié les données clefs récoltées auprès de milliers d’acheteurs web, de 11 nationalités différentes concernant les comportements d’achat sur le web.

En voici les grandes lignes :

Un seul constat global : l’ordinateur est toujours en première position pour les achats en ligne, en moyenne trois fois plus utilisé que les tablettes et les smartphones et ce partout dans le monde. Nous pouvons quand même noter un retard flagrant des européens dans l’utilisation des tablettes et smartphones pour leurs achats en ligne : en moyenne 5% contre un peu plus de 30% chez les pays émergents.

Il est impossible de faire un portrait type, universel, du web-acheteur.
En effet selon les nationalités on constate des comportements bien différents et de grandes disparités entre les pays émergents et les pays européens.

Les web-acheteurs sont plus nombreux dans les pays émergents
La chine est en tête, 76% des chinois déclarent acheter en ligne et 68% des brésiliens, les pays d’Europe sont encore un peu en dessous des habitudes de leurs confrères des pays émergents. Seulement 43% des Britanniquesdéclarent faire des achats en ligne, 45% des Français et 52% des Allemands.

La Chine : acteur majeur du e-commerce
La Chine est un acteur du e-shopping en avance sur le reste du monde. Les chinois sont plus de 95% à acheter leurs vêtements en ligne (contre 70% en moyenne dans le monde) et 70% à faire leurs achats alimentaires sur internet (contre 30% en moyenne dans le reste du monde).

L’Europe à la traîne dans le e-commerce via les réseaux sociaux
« Les marchés matures accusent un retard sur les pays émergents en termes d’utilisation des réseaux sociaux comme nouveau canal d’achat. » D’une manière générale, le e-commerce peine à s’imposer via les réseaux sociaux, seulement 5% des européens sont des acheteurs réguliers via les réseaux sociaux, contre 11% aux USA, 16% au Brésil et 28% en Chine.

Les acteurs qui ont la confiance des web-acheteurs :
Les enseignes multicanales, les pure players et les marques sont les acteurs principaux du commerce en ligne.

Les facteurs du succès pour de meilleures ventes sur internet
Le web-acheteur est attentif à la livraison, qui doit être rapide et fiable, à ses données personnelles, ils souhaitent qu’elles soient conservées et non diffusées, avoir accès à des offres exclusives et enfin pouvoir faire un retour produit en magasin directement.

Zoom sur la France :
En France, comme nous l’avons spécifié plus haut, seulement 45% des français déclarent faire des achats sur internet, ce qui face au reste du monde est finalement assez peu par rapport au moyens que nous avons. Les Français font leurs achats sur internet en recherchant des prix moins chers pour un peu plus de 40% d’entre eux, et pour avoir un choix plus large.

Le top 3 des gagnants de l’e-shopping en France :

  1. La Fnac
  2. Yves Rocher
  3. Darty / Auchan / Carrefour

En bref :
Les pays émergents se différencient des marches matures sur le secteur. Les principaux enjeux des acteurs du e-commerce sont d’une part de devenir l’acteur favori des web-acheteurs, pas question de mettre en place une stratégie de vente en ligne universel, il faut s’adapter pour chaque pays en fonction des profils et des habitudes de ses consommateurs. D’autre part avoir un service de qualité, les web-acheteurs sont prêts à dépenser plus auprès de leur acteur e-commerce favori si celui-ci leur apporte un service de qualité et une approche marketing innovante.

Acteurs du e-commerce à vous de vous adapter pour remporter la dure bataille de la vente en ligne, innovation et confiance sont les maîtres mots pour séduire les web-acheteurs !

Pour consulter l’infographie PwC complète : cliquer ici

Page Linkedin Cyrès

Facebook

Twitter

Calendrier

mai 2017
L M M J V S D
« Fév    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031