Cloud Hybride : libérer une partie du SI pour plus de flexibilité

Par Cyrès - 16 juin 2016

L’externalisation du système d’information vers un environnement cloud est devenue de plus en plus courante pour de nombreuses entreprises en recherche de flexibilité et de réduction des coûts.

Mais une question résonne quant à ce changement : faut-il se tourner vers le cloud public ou au contraire se pencher vers le cloud privé ?

Faire migrer le SI d’une organisation vers un cloud hybride nécessite de transmettre également aux utilisateurs des solutions hébergées les bonnes pratiques pour intégrer de nouveaux usages. En effet, les contraintes techniques, les habitudes et pratiques de travail au sein des équipes vont être amenées à évoluer. C’est donc pour mieux accompagner les organisations vers ce changement technique, mais aussi humain, que Hosteam a déployé toute une gamme de services autour de son offre de cloud hybride.

Avantages et intérêts de migrer vers le cloud hybride

L’accès à un environnement de cloud hybride peut répondre à divers besoins et contraintes liées à votre activité. Un cloud privé peut être une alternative pour héberger des données sensibles (santé, paiement etc.) et applications métiers stratégiques. Un cloud public permettra par ailleurs de libérer une partie du SI afin d’offrir plus de flexibilité dans les échanges d’informations entre collaborateurs et clients de l’entreprise.

Les systèmes d’information deviennent de plus en plus complexe et les PME ont rarement les moyens de recruter en interne toutes les ressources humaines IT dont elles auraient besoins pour gérer ces changements. L’externalisation du SI vers le cloud hybride permet de réduire les investissements en infrastructure, mais aussi de mieux appréhender les besoins en compétences techniques et donc de mieux maîtriser les coûts RH.

Selon le cahier des charges et fonctionnalités requises, Hosteam met à disposition des utilisateurs tout au long du processus de migration, les outils, les services nécessaires et des conseils pour migrer vers le cloud hybride simplement.

Le développement d’application métier sur mesure dédiée à votre activité peut également être un paramètre à prendre en compte pour mener une transformation numérique réussie.

Migrer vers le cloud hybride : conseils, assistance formation et accompagnement au changement

Pour mesurer la capacité d’une organisation à migrer son système d’information vers le cloud hybride, il est important de prendre en compte l’architecture IT actuelle, l’organisation interne et les objectifs de développement liés au projet de migration. Un accompagnement personnalisé est donc nécessaire pour déterminer le degré d’hybridation sur lequel doit se positionner l’organisation.

Les préalables d’un accompagnement personnalisé passent par des prestations d’audits de l’existant (hébergement, opérateur, applications métiers, nombre d’utilisateurs, etc.), la formulation d’une réponse technique suite à l’évaluation des besoins, une assistance à la conduite du changement qui peut être graduelle selon la maturité de l’organisation et le déclenchement d’un ensemble de services de support pour pérenniser la migration.

Au regard de l’évolution du marché et de la maturité des entreprises vis-à-vis des solutions cloud, le cloud hybride se positionne comme une alternative souple pour répartir les briques du système d’information entre un cloud privé et un cloud public, en fonction de ses contraintes techniques et budgétaires.

 

Cyrès

Cyrès

Page Linkedin Cyrès

Facebook

Twitter

Calendrier

juin 2017
LMMJVSD
« Mai  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930